le film Steve Jobs

g7wXj289G49gWZsg1dv1Kazf8yL.jpg

Oui encore un poste sur Steve jobs et sur Apple sauf que cette fois si, je ne parlerais pas d'informatique pure mais plutôt de cinéma ! Car oui, je vais vous parler d'un film que j'ai revu récemment et que j'aimerais vous parler ! Alors il s'agit d'un film sur la vie de Steve jobs qui se passent en 3 grandes scènes qui retracent 3 moments de sa vie.

La première scène se passe en 1984, on est quelques minutes avant la présentation du Macintosh et autant vous dire que c'est le bazar déjà le mac ne veux pas dire bonjour ! Les ingénieurs veulent donc enlever cette fonction durant la présentation du mac, mais Steve ne veut pas ! Il va tout faire pour régler ce problème jusqu'à menacer son ingénieur en chef !

pg8-9stevejobs.jpg

Mais comme le problème ne vienne jamais seul ! Il doit affronter son ex petite amie qui a un enfant de lui. mais jobs ne veux pas l'entendre et il sort tout sort d'excuse pour prouver que ce n'est pas le père de la petite Lisa... on se rend bien compte qu'aux fonds de lui, il sait que c'est le cas. Il va jusqu'à lui mentir par rapport au nom de l'apple Lisa en lui disant que ce n'est qu'une coïncidence. Cette scène se finit avec un dialogue entre l'homme à la pomme croquée et john sculley qui vient juste d'être recruté. Une scène où on apprend que Steve est vulnérable à cause du fait qu'il ne connaît pas, ces parents.

Steve-Jobs-Szene-3.jpg

Après une cinématique où on voit la chute d'Apple après la sortie du Macintosh qui ne fait pas le nombre se vente souhaité, et après l'annonce que Steve Jobs a été viré de sa propre entreprise on le retrouve a la tête de sa nouvelle entreprise NEXT, et comme d'habitude quelques minutes avant l'annonce du black cube ou next cube. Ici, c'est un Steve toujours aussi coléreux, mais qui en plus a la haine de ce fait virée de chez Apple. On le retrouve avec sa fille (qu'il ne considère toujours pas comme telle mais qu'il commence tous de même à s'en occuper). Sa fille lui pose toujours la même question sur son nouveau produit et Steve Jobs trouve ça bizzar mais lui répond et entre deux réponses la sermonne sur le fait qu'elle n'est pas à l'école. Point qui montre que ça mère ne s'occupe pas très bien de sa fille.... D'ailleurs sa mère ne tarde pas à venir. Une dispute se déclenche sur le fait qu'elle ne s'occupe pas bien de sa fille. Mais la mère de Lisa déclare que c'est, car elle a besoin d'argent notament pour le dentiste et pour soigner sa sinusite... Une fois cet épisode passé on le retrouve avec sa secrétaire, il l'intéroge sur le fait que Lisa lui pose tout le temps des questions et qu'il sait qu'elle connaît les réponses. Sa confidente lui répond que c'est, car elle recherche un lien et qu'il devrait lui poser des questions sur ce qu'elle aime. Mais pas les temps de se questionner là-dessus qu'il doit s'entretenir avec WOZ sont amis de toujours, qu'il l'avait dénigré lors de sont départ d'apple mais après une dispute sur le fait que c'est woznik qui à tous faits sur l'apple II et que l'autre Steve (jobs) devrait être un peut moins arrogent... Vous pensez que c'est la fin des ennuis ? Eh non ! Voilà que c'est sculley un des acteurs de son licenciement qui vient le voir ! Et là, c'est une violente dispute qui commence, mais qui se finit bien vite, car c'est bientôt l'heure pour Steve de monter sur scène !

Mais il surprend sa fille

image.png

dans un endroit qui est normalement réservé aux techniciens, il va la voir et prend l'initiative de lui poser la question de ce qu’elle écoute s’engage une petite diction qui se finit par une demande de sa fille pour aller vivre avec lui.

trailer-steve-jobs-film.jpg

Après cela une autre cinématique qui montre que le NEXT cube n’a pas été un gros succès mais apple enchaine aussi les casseroles et finit par racheter next et remètre Steve Jobs à la tête de cette entreprise. On le retrouve encore quelques minutes avant la présentation de l’Imac. Et ce sont encore les mêmes schémas woz viens le voir et une dispute se déclanche et celle-ci est plutôt violente et blesse Steve jobs…
Après c’est son ingénieur en cher qui vient le voir et qui lui avoue qu’il a payé un semestre de cours pour sa fille (cette fois Jobs la reconnaît bien comme sa fille) sa fille qui est en colère après lui car il a dit « qu’il ne lui payerait pas c’est étude » encore un coup de colère de Steve qui avait apris que ça mère avait vendus la maison qu’il lui avait achetée 15 ans plus tôt. Après son ingénieur en chef c’est sculley qui vient et cette fois-ci pas de dispute Jobs lui avoue même qu’il a retrouvé son père leur relation, c’est améliorer depuis la dernière fois. Vient ensuite sa fille, elle a bien grandi elle à 19 ans. Il se dispute on peut cité une phrase de Steve Jobs dans le film : « On dirait que 5 minutes avant chaque lancement toute la terre va se soûler aux bars et reviens me dire mes 4 vérités... »
Mais encore une fois, il la rattrape sur le parking est lui fait une promesse de lui remplacer le vieux lecteur de cassette par un objet qui tient dans ça poche avec entre 500 et 1000 chansons (ce sera l’ipod). La fin du film se passe après que Steve jobs es donner a sa fille le dessin qu’elle avais fait 15 ans plus tôt sur le macintosh, on le vois sur scène regarder sa fille qui elle est plutôt fière, steve wozniak qui le regarde depuis la salle, lui aussi apésaiser.

image.png

J’aime beaucoup ce film que ce soit pour sa réalisation que pour ce qu’il raconte ou plutôt de la manière dons, il le raconte, on ne sait pas si les dialogues sont véridiques, mais il semble sincère. J’ai ressenti beaucoup d’émotion durant ce film. Je crois que c’est mon plus grand rêve construire et vendre des ordinateurs. Je crois que mon passage préféré, c’est celui du milieu déjà, j’aime beaucoup le décor et j’aime bien le moment où Steve commence à s’intéresser à sa fille, je trouve ça plutôt émouvant. Et la dernière scène à la fin est très émouvante et montre d'autres personnalité du Steve coléreux du début.
Si vous ne l’avez pas vue, je vous le conseille surtout en point du point de vue cinématographique, car niveau fait réel rien n’est vraiment sûr. Néanmoins, il me remotive à persévérer dans mes projets.

stevjobs.jpg

H2
H3
H4
3 columns
2 columns
1 column
2 Comments